Annonce

Le forum du Club des Saumoniers comporte trois parties :
- une partie publique accessible à tous les visiteurs, enregistrés ou non;
- une partie privée 'inscrits' accessible aux participants enregistrés et aux membres du Club;
- une partie privée 'membres' accessible aux membres du Club exclusivement.

Modérateurs :GM14 , denis , michbzh , Medram

Contact : Webmestre

#1 12-10-2020 18:20:34

RODANGES
Adhérent
Inscription : 06-10-2016
Messages : 352

Saumon sauce Chanteuges

Ci-joint un courrier expédié à l'hebdomadaire (heb-dromadaire, puisqu'il porte les idées des autres?) La Vie catholique, pas très orthodoxe sur ce coup...

Monsieur le Rédacteur en chef de « La Vie »
On m’a fait parvenir l’article paru le 30 juillet dernier dans la rubrique « Saveurs du terroir » concernant l’opportunité de pouvoir consommer dans un restaurant d’Alleyras ce qui est présenté comme ‘’saumons de l’Allier’’.  Cet article m’a stupéfait. Il n’est pas question pour moi de mettre en cause ce qui est sans doute un excellent restaurant, ni la qualité gustative des poissons qui y sont servis, pour autant qu’on ne veuille pas la comparer à celle de véritables saumons sauvages. De quoi s’agit-il réellement ? Tout d’abord si ces poissons sont effectivement issus de saumons capturés à Vichy dans le cadre strict de préservation d'une espèce en danger par du soutien d'effectif, ils ne naissent pas dans l’Allier mais dans les bassins d’une pisciculture intitulée CNSS, alimentée par les eaux de la Desges, où ils passent leur courte vie sans jamais avoir vu la mer. Ils sont de très petite taille par rapport aux véritables saumons revenant dans leur rivière d’origine et il est difficile de leur attribuer le nom de ‘’Salmo Salar’’, si les mots ont encore un sens.
Ces petits poissons ont servi longtemps de géniteurs pour des alevinages aussi coûteux qu’inefficaces si on en juge par les chiffres des retours de géniteurs : 379 saumons comptabilisés à Vichy en 2000, et 356 aujourd’hui après 20 années d’alevinages massifs. Et si le saumon de l’Allier, le vrai, est une souche irremplaçable car génétiquement unique, elle n’est pas et c’est heureux la dernière souche sauvage d’Europe comme vous l’affirmez. Pour ne citer que quelques pays, qu’il s’agisse du Royaume Uni où il se prend à la ligne plus de quatre-vingt mille saumons par an, de la Suède, de la Norvège et même de tous les fleuves côtiers français – plusieurs milliers de saumons remontent chaque année sur le Gave d’Oloron –  le saumon bien qu’en régression est encore présent en Europe.
Il est déjà gênant qu’une pisciculture de droit privé s’autoproclame ‘’Conservatoire national du saumon sauvage’’ quand elle n’est ni un conservatoire, ni de statut national, et ne produit par définition que du saumon d’élevage. Il est encore plus gênant que fonctionnant avec des fonds provenant pour l’essentiel de l’Europe et de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne qui financent entre autres la capture des géniteurs dont ces petits poissons sont issus, le statut de ces derniers pour ce qui est de leur vente à un restaurant soit assez peu clair par rapport à ces financements.
Mais ce qui est sans doute le plus grave c’est que l’on fasse croire que le saumon est revenu et qu’il est à nouveau possible d’en consommer Il n'est aujourd'hui encore pas possible d'affirmer que la population est sauvée et il est strictement interdit de le capturer. Cette communication fait sans doute partie de cette Religion du Progrès qui croit que l’on peut faire mieux que la nature, alors qu’il s’agit d’une impasse. Impasse certaine, mais bonne affaire pour quelques-uns depuis que la ‘’Com’’ a pris la place du réel, avec un établissement qui n’a de sauvage que la défense de ses intérêts.
Des renseignements pris sur cette espèce et le contexte actuel de la Loire vous auraient à coup sûr éclairci le jugement sur la fragilité de cette espèce et sur le risque qu'un tel article pourrait faire courir aux individus sauvages encore trop peu nombreux pour garantir la pérennité du saumon de Loire. Le métier de journaliste suppose que l’on vérifie ses informations plutôt que, et c’est de circonstance, se contenter de ‘’passer les plats’’.

Dernière modification par RODANGES (12-10-2020 18:21:13)

Hors ligne

#2 12-10-2020 19:41:12

daniel
Adhérent
Inscription : 24-10-2006
Messages : 1 381

Re : Saumon sauce Chanteuges

Je serai curieux de lire leur réponse, enfin si ils daignent le faire... hmm


A+

Daniel

Hors ligne

#3 13-10-2020 12:26:35

jlpmzy
Adhérent
Lieu : Marzy ( Nièvre)
Inscription : 17-05-2009
Messages : 513

Re : Saumon sauce Chanteuges

Bonjour Daniel
sur ce sujet personne ne répond !!!!


Si tu as une pomme, que j'ai une pomme, et que l'on échange nos pommes, nous aurons chacun une pomme. Mais si tu as une idée, que j'ai une idée et que l'on échange nos idées, nous aurons chacun deux idées. G B Shaw (1856-1950)

Hors ligne

#4 14-10-2020 17:42:48

RODANGES
Adhérent
Inscription : 06-10-2016
Messages : 352

Re : Saumon sauce Chanteuges

Réponse de "La Vie Catholique"

mp, Courrier

16:42 (il y a 1 heure)


Bonjour,

Merci de votre message. Je ne peux pas vous répondre sur le fond mais je l'ai transmis à l'auteure de l'article.

Bien cordialement,

Dominique Fonlupt

Rédactrice en chef adjointe

Responsable Courrier des lecteurs

Dernière modification par RODANGES (14-10-2020 17:44:23)

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10