Annonce

Le forum du Club des Saumoniers comporte trois parties :
- une partie publique accessible à tous les visiteurs, enregistrés ou non;
- une partie privée 'inscrits' accessible aux participants enregistrés et aux membres du Club;
- une partie privée 'membres' accessible aux membres du Club exclusivement.

Modérateurs :GM14 , denis , michbzh , Medram

Contact : Webmestre

#1 03-10-2019 20:03:18

RODANGES
Adhérent
Inscription : 06-10-2016
Messages : 323

Lettre ouverte des pêcheurs professionnels

Lettre ouverte conjointe de la part des professionnels de la pêche et de la conchyliculture.

Monsieur le Premier Ministre,
Si les pêcheurs, conchyliculteurset aquaculteurs sont solidaires des agriculteurs victimes de la sécheresse, ilsn’en sont pas moins également directement concernés par le phénomène. La mer abesoin des apports en eau douce pour permettre la survie et le développementdes stocks halieutiques et conchylicoles dont nos filières de productiondépendent. Les pêcheurs professionnels en eau douce ont également besoin d’undébit régulier pour poursuivre leurs activités. La fréquence et l’intensité desévènements climatiques extrêmes devraient se renforcer dans les années futureset la gestion durable de l’eau douce est cruciale pour assurer la pérennité denos activités en cohérence avec les ambitions environnementales françaises.Pour ces raisons, nous vous demandons que les orientations de gestion prisespar le Gouvernement garantissent le maintien des usages prioritaires de l’eautels qu’ils sont définis par le code de l’Environnement avec, notamment,l’assurance de la préservation de la vie aquatique et du libre écoulement deseaux. La qualité et la productivité des milieux estuariens et côtiers dépendentdes différents apports des bassins versants et de leur fluctuation respectiveen cours d’année. Ces apports sont essentiels aux espèces dont le cycle de vies’effectue, totalement ou partiellement, dans les habitats estuariens etlittoraux : frayères (Ex : raies, maigres), nourriceries (Ex : soles),migration des poissons amphihalins, captage et écloserie ainsi que l’élevage decoquillages. Dans un contexte de raréfaction de la ressource en eau, lesréflexions collectives doivent permettre de mieux économiser et, surtout,partager l’eau douce afin qu’elle continue à remplir ses différentes fonctions,de la source à la mer. Les résultats des Assises de l’Eau nous paraissent en cesens décevants. Bien qu’ambitieuses en termes de résultats, nous attendions queles solutions suggérées soient à la hauteur des enjeux et des objectifs, enproposant une feuille de route à long terme et plus globale qui aurait permisd’adapter nos modèles de production, dépendants de l’eau, à la réalité de lasituation vis-à-vis de cette ressource commune. En dépit de la mise en placedes projets de territoires qui placent la concertation locale au cœur deséchanges sur la gestion quantitative de l’eau, la création de nouvelles zonesde stockage d’eau risque, de notre point de vue, de fragiliser davantage lesécosystèmes en aval et d’amplifier les phénomènes déjà observés qui impactentnos activités et nos productions. En effet, les écosystèmes dulçaquicoles,littoraux et estuariens continuent de se dégrader et les prélèvementssupplémentaires d’eau douce viendront aggraver la situation. Les pêcheurs,conchyliculteurs et aquaculteurs ne veulent pas être les « victimes » de choixpris, en amont, sans concertation. Si nous comprenons les impératifs de noscollègues agriculteurs, nous souhaitons, toutefois, que les solutions soientdéfinies et mises en œuvre ensemble. Une réunion entre nous, sous votre égide,semble être la priorité. En vous remerciant par avance del’attention que vous porterez à notre démarche, veuillez agréer, Monsieur lePremier Ministre, l’expression de notre haute considération. Le Président du CNPMEM Le Présidentdu CONAPPED Le Président du CNC             Gérard ROMITI                    Didier MACE                    Philippe LE GAL

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10