Annonce

Le forum du Club des Saumoniers comporte trois parties :
- une partie publique accessible à tous les visiteurs, enregistrés ou non;
- une partie privée 'inscrits' accessible aux participants enregistrés et aux membres du Club;
- une partie privée 'membres' accessible aux membres du Club exclusivement.

Modérateurs :Christian Roulleau , denis , michbzh , Medram , speycaster

Contact : Webmestre

#26 05-05-2018 17:56:35

red25
Inscrit
Inscription : 24-07-2015
Messages : 1

Re : Problème pour lancer un poisson articulé lourd en speycast

Et en la repliant sur elle même, façon bas de ligne torsadé?

Hors ligne

#27 12-06-2018 21:13:06

Carpefontainebleau77
Adhérent
Inscription : 06-12-2012
Messages : 85

Re : Problème pour lancer un poisson articulé lourd en speycast

Quelques nouvelles a propos du lancer de la mouche articulée
Voilà ou en est le projet :
Sur le plan théorique j’ai assisté à une conférence à l’académie des sciences sur les inventions et l’innovation ou il se trouve que l’intervenant était un chimiste, directeur des recherches d’un grand groupe, qui a pris l’exemple de la micro émulsion et de la séparation du pétrole et de l’eau qui a occupé beaucoup de chercheurs pendant une décade. Pour ceux qui aiment les mathématiques avec des lettres grecques peu usitées, on peut accéder à la conférence en ligne avec le problème des forces capillaires et de la tension de surface ( https://public.weconext.eu/academie-sci … l#diapo040 ). Dans des discussions ultérieures on m’a conseillé de passer un imperméabilisant après coloration ; ce que je vais essayer.
Pour ce qui est de l’analyse des fibres et de leur résistance à l’eau, je vais utiliser un système à bascule avec un peson et une chute de 50 cm, propre à essorer la fibre, ce n’est pas identique à ce qui se passe lors du sweep quand la mouche décolle mais permet quand même une comparaison entre les matériaux.
Quand à la fabrication d’une chenille à partir de n’importe quelle fibre, la table à dubbing brush est de loin la bonne solution (voir les exemples sur YouTube comme Dubbing brush X Treme Dubber Tutorial ; ). On peut donc fabriquer une chenille à palmer avec de nombreuses fibres et de grandes longueurs. D’après un collègue utilisateur de cet équipement, le secret est de mettre une bonne tartine de poix avant de torsader, puis de laisser sécher. En principe le fil est en cuivre mais il existe beaucoup d’autres alternatives à tester, dont le fil chinois le plus solide des fils à repriser. 
La fabrication des fausses mouches lestées est toujours en cours. Le paradoxe est que j’ai récemment fait un stage de nymphe au fil et un au tenkara est prévu fin juin ; dans ces deux cas, le problème est inverse car il s’agit de propulser un leurre trop léger pour utiliser le ressort de la canne ; le lancer « en cloche » semble être la solution.

Voilà, it is still a long way to go

Jean-Claude

Hors ligne

#28 11-07-2018 11:57:27

Carpefontainebleau77
Adhérent
Inscription : 06-12-2012
Messages : 85

Re : Problème pour lancer un poisson articulé lourd en speycast

Bonjour,
Avec l’intention de comprendre à quel point la configuration skagit pourrait aider au lancer d’un poisson articulé, j’ai fait l’acquisition, comme devoirs de vacances, des 4 DVD du Skagit master d’Ed Ward.
Dans le volume 1 , il monte une mouche intruder pour la steelhead avec un hackle constitué d’une moitié de plume d’autruche. Il ne passe pas par une table à dubbing brush mais tourne les longues fibres comme un simple dubbing.
905_mouche_intruder_de_ed_ward.jpg
Cela confirme que le skagit est adapté au lancer de grosses mouches, plutôt aérées avec une forte résistance dans l’air mais pas nécessairement lourdes.
Cordialement
Jean-Claude

Hors ligne

#29 19-08-2018 21:09:31

daniel
Adhérent
Inscription : 24-10-2006
Messages : 1 181

Re : Problème pour lancer un poisson articulé lourd en speycast

Salut Jean-Claude,

Ils sont bien ces DVD?

On parait avoir droit à une petite projection à Châteauneuf  wink


A+

Daniel

Hors ligne

#30 Hier 16:07:41

Carpefontainebleau77
Adhérent
Inscription : 06-12-2012
Messages : 85

Re : Problème pour lancer un poisson articulé lourd en speycast

Bonjour Daniel,
Je suis plus qu’en retard dans mon programme, concentré sur l’expérimentation liée à ce post que j’aimerai bien compléter avant fin septembre. La table à dubbing brush fonctionne bien pour fabriquer du dubbing sur fil mais pas de la chenille à tourner. Je me suis donc orienté vers un modèle plus adapté de chez Stonfo qui réclame des modifications pour travailler avec du fil non métallique.
La petite expérience de physique amusante avec un peson dynamique me prend aussi du temps.
Donc l’étude des DVD puis de la mise en pratique des méthodes décrites à l’aide de soies skagit est repoussée.
De plus l’entrainement se fait en bord de mer. En méditerranée c’est la canicule, plus de 30°C dans l’air, et 25°C dans l’eau jusqu’à 15m de profondeur ; températures adaptées aux soies tropicales, ce qui n’existe pas dans la famille skagit. Les poissons sont partis, remplacés par des espèces bizarres comme les raies pastenague.
Je me propose donc de t’envoyer le pack de DVD par colis postal et on en discutera à Châteauneuf.
Merci de me confirmer par MP ton adresse actuelle.
Cordialement
Jean-Claude

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10